Fêter ses morts a forcément une signification. J’en tremble dans cette nuit chaude de Pézenas ce 10 Novembre 2018. 100 ans que cette guerre absurde est finie. Il est important de ne pas oublier. Il est primordiale de rejouer notre histoire. Dans chacun des villages de France, une génération a été sacrifiée. Bien au-delà d’une commémoration, le collectif temporadas nous immerge à l’intérieur d’une guerre horrible.

error: ©olivier lebaron photographies